Règlement intérieur

 

ARTICLE 1.

Le renouvellement de la licence est soumis à l’approbation du bureau.

Tout membre du club doit avoir lu et approuve le règlement intérieur.

Toute personne ayant acquitté la licence complète FFAM et licence club devient membre de l'Aéro Modèle Club Anjou.

La licence est annuelle : année civile.     

Toutefois un nouveau membre peut prétendre à une licence à partir du mois d’octobre de l’année suivante.

L'adhérent sera pris en photo par un membre du bureau, pour un trombinoscope (il restera dans le fichier membre actif) .Il doit adopter une attitude responsable.  

 

ARTICLE 2. -

Tout membre d'un club étranger affilié à la FFAM ou UFOLEP peut utiliser régulièrement les infrastructures de l'Aéro Modèle Club Anjou après s'être acquitté de la licence club.

 

ARTICLE 3. -

Tout membre de l'Aéro Modèle Club Anjou peut avoir ponctuellement un invité pilote titulaire de la licence FFAM ou UFOLEP (quatre à cinq fois par ans). En prévenant auparavant un membre du bureau. 

 

ARTICLE 4. -

Tout membre se voit attribuer des droits, mais aussi des devoirs en terme de maintien de la sécurité et d’entretien des installations.   

       

ARTICLE 5. -

Chaque membre a librement accès à la piste de vol, à toute heure et tous les jours. Chaque membre peut prétendre à l’utilisation des locaux sur demande auprès des responsables du Bureau, pour une période déterminée.

 

ARTICLE 6 -

1. - Il peut utiliser le matériel collectif mis à sa disposition pour la construction, la modification, l'entretien de ses propres modèles.

- L'aide apportée par les " anciens " à la construction, à l’entretien des modèles n'est en aucun cas due mais reste bénévole suite à un accord entre "ancien" et le débutant

- L'accès au local suppose son entretien périodique par les utilisateurs, remise en état, nettoyage, balayage, serpillage, poubelles à vider, et le rangement systématique des outils après chaque séance de travail.

 

ARTICLE 7. -

- L'utilisation de la plate-forme de vol suppose de la part de chaque pilote le respect absolu des règles de sécurité énoncées par la FFAM : « La pratique de l'aéromodélisme nécessite, non seulement des connaissances et du savoir-faire, mais exige une attitude responsable »

 

 Voler en toute sécurité c'est prévoir tout incident lié à l’usage :

- d'une radiocommande

- d'un modèle

- d'un site d'évolution

             L’accès au container pour disposer des matériels d’entretien du terrain se fait au moyen d’une clé qui est disponible auprès du  responsable terrain.

Ce sont là, des règles générales à respecter et chaque membre est habilité à les faire appliquer. Il y faut ajouter des règles spécifiques à notre plate-forme. 

Participation à l'entretien, en particulier à la tonte de l'herbe durant la saison.

 

ARTICLE 8. -

Respect de l'environnement :

- emprunter les voies d'accès, stationnement sur le parking prévu.

- ne pas fouler l'herbe, ni à pied ni en voiture à l’exception de personne à mobilité réduite sur autorisation du Bureau en dehors des chemins d’acces  (Prendre le chemin d’accès).

- tenir les enfants et les animaux dans la zone réservée aux visiteurs,

- bruit : normes en vigueur suivant la FFAM (silencieux obligatoire).

Essayer autant que possible de tendre vers l’utilisation de motorisations électriques ou

Moteurs thermiques nouvelle génération afin de limiter les nuisances sonores.                           

- Une poubelle en piste est mise à disposition, elle ne doit être utilisée que pour des déchets incinérables, tout autre déchet doit être ramené par le membre.

- Un cendrier est mis à disposition sur l’aire de vol, il doit impérativement être utilisé par les fumeurs.

                               - Fermeture du portail pour le dernier partant (le site de vol est un terrain privé).

 

ARTICLE 9. -

Consignes de vol aux pilotes :

                               -  En application des règles régissant les conditions d'insertion et d'évolution dans l'espace aérien des aéronefs civils ou de la défense non habités l'altitude maximum sur notre terrain est : 300 mètres au-dessus du sol

- Retenir le principe que l'avion grandeur nature, hélicoptère ou ULM sont toujours prioritaires sur les aéromodèles.

- L'évolution des aéromodèles doit toujours être faite à vue. Pour les vols à une altitude supérieure à 300 mètres, le pilote devra être accompagné d'un aide qui assure la surveillance de l'espace aérien en application de la règle «Voir, Entendre, Éviter»; ce dernier donnera les consignes d'évitement au pilote.

- Impératif : non survol du public, éviter le survol du parking. Le vol s'effectue parallèlement à l'axe de piste Le pilotage s'effectue à partir de la zone réservée

- Pour des raisons de sécurité :

Ne pas rester discuter sur l'aire de parking voiture pendant les vols.

Démarrage des avions et des hélicoptères thermiques, obligatoirement sur l'aire spécifique aidé de son mécanicien. Cette aire est équipée de plusieurs tables conçues pour recevoir plusieurs appareils au démarrage, les autres pilotes attendent qu'elles soient libérées pour démarrer.

Fin de vol : le moteur est calé obligatoirement avant l'entrée sur le taxiway (ligne blanche)

 

ARTICLE 10. -

Zone apprentissage pour voilure tournantes (Hors autogyre) :

Décollage et atterrissage sur la zone réservée à cet effet.

Pour le vol stationnaire, cet espace est à disposition après avoir respecté les règles de sécurité d’usage

Pour le vol en translation, les règles et consignes de vol sont identiques à celles des avions. Décollage et atterrissage sur la piste avion.

Pour les drones, respecter le règlement en vigueur de la FFAM

Tous appareils avec camera embarquée doivent rester dans la zone de vol du terrain

Pour les vols FPV le pilote doit être assisté d’un aide étant capable de piloter l’appareil.

Respecter les temps de vols de chacun.

Pour les avions de petite taille dont les roues trop petites ne permettent pas un décollage de la piste en herbe, une extension de la piste hélicoptère est prévue à cet effet .Le décollage doit se faire dans le sens perpendiculaire à la piste en herbe.

 

                                          Le Comité de gestion, le 30 novembre 2017

 

PS - Ce règlement est susceptible de modifications.

 

                                                                                         Plan de vol et Stationnement terrain :

 

 Terrain AMCA